ROI: personne en danger

Non assistance à une personne en
danger - abstention coupable

 

Ne pas aider un personne en danger est considéré comme un acte illégal : Si vous n'aider pas une personne en danger, la personne ou le procureur du roi (suite à des témoignages) peut vous attaquer en justice.

L'assistance à une personne en danger est limitée par le fait que vous n'êtes pas obligé de vous mettre vous même en danger.

 

Le club insiste sur cette notion d'abstention coupable. En effet, dans le cadre d'une agression, il se peut que quelqu'un soit blessé (victime et même l'auteur initial de l'agression). Notre devoir de citoyen nous oblige à intervenir à condition que notre vie ou celle d'un autre ne soit pas mise en danger.

La subtilité c'est qu'il faut comprendre qu'il y a plusieurs moyens d'intervenir.


 

Intervention directe:

Vous êtes victime ou témoin d'une agression, et étant dans le cadre de la légitime défense vous décidez d'intervenir. Vous n'intervenez que si vous êtes certain que votre intervention ne va pas envenimer les choses et que personne ni vous-même ne sera en danger.

 

Intervention indirecte:

Vous êtes témoin d'une agression mais vous ne pouvez intervenir pour des raisons de sécurité ou autres. Votre rôle consiste alors à:

-Relever un maximum d'informations sur le(s) auteur(s) tels que la descripton physique, la tenue vestimentaire, le moyen et la direction de fuite ainsi que tout autre élément que vous jugez utile.

- Aviser le plus rapidement possible la police en leur donnant les informations relevées. De nos jours les GSM vous permettent d'être très rapides, mais il faut pouvoir décrire ce qui se passe et le lieu exact

- Aviser le 112 pour prendre en charge la(les) victime(s) en précisant la nature de leur(s) blessure(s), le lieu exactes où se trouvent les blessés

- Donner les premiers soins à la victime si vous en êtes capables. Les premières minutes sont très importantes.

 

Intervention après les faits: Vous arrrivez trop tard après les faits, vous avez un devoir d'assistance envers les victimes et le(s) agresseur(s) en cas de blessure(s). Donc:

- Aviser la police

- Aviser une ambulance

- Donner les premiers soins nécessaires.

- Relever un maximum d'informations sur le(s) auteur(s) de l'agression.

 

 

Comme vous pouvez le constater assistance à personne en danger, ce bien plus de choses que de s'interposer stupidement dans une bagarre

 

En résumé, vous devez comprendre que sauf en cas de force majeure, dans le cadre de la légitimé défense ou de l'assistance à personne en danger, il est interdit d’utiliser les techniques en dehors du Dojo. Vous devez être conscients que ces techniques peuvent être utilisées comme des armes et peuvent s’avérer dangereuses pour autrui.

 

Rappelons que la loi belge ne reconnaît pas la légitime défense lorsqu'il s'agit d'objet , d'animaux ou de son domicile mais uniquement lorsqu'il s'agit de personne. Nous ne vivons pas dans une série télévisée américaine…

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×